• Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Articles

Imprimer

on mercredi 21 février 2018 16:21. Posted in Actualités du Ministére

CFMI

Une convention de partenariat portant sur l’adéquation formation-emploi a été signée ce jeudi 15 février 2018 à Lomé, entre l’Agence Nationale pour l’emploi et le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie, en présence des acteurs et partenaires publics-privés œuvrant dans le secteur de la formation professionnelle et de l’emploi.

CFMI 1

Dans l’optique de renforcer le dispositif de formation dédié aux activités des entreprises industrielles et l’acquisition de matières d’œuvres et d’équipements pédagogiques et techniques, le Centre de Formation aux Métiers de l’Industrie a signé une convention de partenariat avec l’Agence Nationale pour l’emploi, en présence de nombreux acteurs et partenaires.

Cette convention de partenariat qui s’inscrit dans la vision du gouvernement, est une avancée qui facilitera l’intégration professionnelle des jeunes avec un appui pédagogique et technique de l’Agence Nationale pour l’emploi. Ce partenariat permettra aux signataires d’avoir un regard rapproché sur les critères d’adéquation formation-emploi, afin d’amener les jeunes à disposer d’atouts qualitatifs exigés par les employeurs.

CFMI 2

Rappelons que le Centre de Formation aux Métiers de l’Industriea été crée sous l’initiative des organisations patronales togolaises et le ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle  et de l’industrie en partenariat avec l’Agence Française de Développement (AFD).Elle est l’unique centre de formation de la sous-région, capable  de dispenser des formations spécifiques basées sur l’approche par compétence et d'alternance.

C’est dans ce sens que le CFMI s’associent avec l’ANPE afin d’élaborer les meilleures stratégies pour combattre la tendance endémique de la pauvreté et endiguer le chômage qui est aujourd’hui, source de nombreux vices dans nos sociétés.

Imprimer

on vendredi 9 février 2018 13:51. Posted in Actualités du Ministére

SERVEURDEO

Dans le cadre de la coopération entre la République Togolaise et la République Fédérale d’Allemagne, la GIZ à travers le Programme de Formation professionnelle et emploi des jeunes (ProFoPEJ), a appuyé la Direction de l’Observatoire de l’Emploi (DOE) de l’Agence Nationale pour l’emploi (ANPE), par le don d’un serveur de dernière génération qui facilitera le stockage des données et la mise en ligne des informations relatives au marché du travail.

SERVEURDEO 5

Ce lundi 05 février 2018 à 14h30min, a eu lieu une cérémonie officielle au cours de la quelle un serveur de dernière génération et un lot de matériel informatique ont été remis par la GIZ à la Direction de l’Observatoire de l’Emploi (DOE) de l’Agence Nationale pour l’emploi (ANPE-TOGO).

En effet, dans sa mission de promotion de l’emploi à travers l’entreprenariat, le renforcement de l’employabilité des demandeurs d’emploi et la production d’informations sur le marché du travail, l’ANPE a réalisé grâce à l’Observatoire de l’Emploi, une étude sur les secteurs et métiers porteurs dans trois (03) villes en 2014 et l’analyse sectorielle dans six (06) villes du Togo en 2017 avec l’appui technique et financier de la GIZ.

SERVEURDEO 4

La cérémonie s’est déroulée dans la grande salle de réunion de l’Agence ANPE de Nyékonakpoè en présence d’une délégation de la GIZ conduite par M. André ROENNE, Chef composante Emploi des jeunes ProFoPEJ/GIZ et des représentants de l’ANPE en l’occurrence M. Edmond Comlan AMOUSSOU, Directeur Général et les membres de la Direction de l’Observatoire de l’Emploi.

Pour M. Edmond Comlan AMOUSSOU, ce lot de matériel informatique facilitera le stockage des données et la mise en ligne des informations relatives au marché du travail.

Imprimer

on vendredi 9 février 2018 14:11. Posted in Actualités du Ministére

SAP36

Une cérémonie de remise d’attestations de fin de formation s’est tenue ce vendredi 19 janvier 2018 au siège de l’Agence Nationale pour l’Emploi, dans le cadre du Programme d’Appui à la Promotion de l’Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (APERP) pour promouvoir les services à la personne.

Depuis 2013, L’ANPE-TOGO bénéficie de l’appui du BIT (Bureau International du Travail) à travers le programme de l’Appui à la Promotion de l’Emploi et à la Réduction de la Pauvreté (APERP).

SAP3 5

En 2016, l’ANPE a réussi à former 54 jeunes candidats à travers trois (03) centres (retenus suivant les règles de passation de marchés publics), aux métiers d’assistant maternel, d’auxiliaire de vie sociale et d’aide ménager.     

Pour le compte de 2017, la formation n’a été consacrée uniquement qu’au métier d’aide ménager, en raison de la forte demande de la main d’œuvre constatée dans ce domaine et de la facilité de placement des candidats ayant été formés au métier d’aide ménager.

La cérémonie de remise d’attestation qui a eu lieu ce vendredi 19 janvier 2018, a connue la présence de M. Edmond Comlan AMOUSSOU, Directeur Général de l’ANPE ; celle du Président Directeur Général de l’hôtel école CARRINGTON  appuyé par le CEDAS (Cercle des Doyens d’Age Social) ; la présence des membres du comité d’appui principalement composé de femmes œuvrant pour la plupart dans le social et enfin la présence des 28 récipiendaires, heureux candidats formés au métier d’aide ménager pour le compte de l’année 2017.

SAP3 3

 

Prenant la parole, M. Edmond Comlan AMOUSSOU dans son mot de bienvenue, n’a pas hésité à adresser un sincère remerciement au PDG de l’hôtel école CARRINGTON qui, avec l’appui de CEDAS (Cercle des Doyens d’Age Social) dirigé par Mme AYAYI A. Léontine, a su apporter son expertise dans la formation pratique et théorique des candidats sur une durée de six (06) mois. Selon le Directeur de l’ANPE, le métier d’aide ménager mérite une appellation plus noble qui valorise encore plus le travailleur de ce corps de métier. Pour ce faire, des réflexions sont entrain d’être menées pour changer le titre « Aide ménager » en « Assistant familial polyvalent » (AFP).

Apres avoir félicité les candidats, M. Edmond Comlan AMOUSSOU, n’a pas manqué de remercier les membres du comité d’appui ainsi que les inspecteurs de la Direction Générale du Travail qui n’ont ménagé aucun effort pour apporter leurs expertises à l’aboutissement de cette deuxième vague du projet de services à la personne. Le Directeur Général de l’ANPE exhorte encore les bailleurs de fonds ainsi que le Gouvernement togolais, à accompagner davantage ce projet dont le contenu regorge d’éléments qui nécessitent toujours des moyens de diverses natures.

SAP3 4

 

Prenant la parole, le Président Directeur Général de l’hôtel école CARRINGTON a pris soins de rappeler l’important rôle que joue le CEDAS dans la formation des jeunes candidats afin de rendre plus noble et plus professionnel, le métier d’aide ménager au Togo.

Pour sa part Mme AYAYI A. Léontine, responsable formatrice du CEDAS (Cercle des Doyens d’Age Social) n’a pas manqué de rappeler aux candidats récipiendaire, l’importance que revêt le rôle d’assistant familiale polyvalent au sein des familles et institutions. Elle exhorte les jeunes à aimer et exercer avec professionnalisme, ce métier.

Aux familles et institutions employeurs, Mme AYAYI A. Léontine adresse ses mots de remerciements pour la confiance qu’elles ne cessent de renouveler à ce projet qui promeut les services à la personne sous un volet plus professionnalisé.

Au regard des demandes croissantes de placement des professionnels d’aide ménager, l’ANPE prévoit augmenter le nombre des candidats à former pour la troisième vague.

La cérémonie a pris fin avec la séance de remise d’attestations, des prises de photos de famille et un cocktail pour clôturer en beauté ce parcours d’apprentissage réussi grâce au courage des uns et à l’expertise des autres.

Imprimer

on lundi 11 décembre 2017 17:55. Posted in Actualités du Ministére

giz1

L’Agence nationale pour l’emploi en collaboration avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), a organisé ce jeudi 07 décembre 2017 à l’hôtel Sarakawa à Lomé, un atelier de partages et d’échanges autour des  résultats de l’analyse sectorielle des activités génératrices de revenus dans six (06) villes du Togo. Les acteurs de ce projet ont eu à présenter les résultats de l’analyse, l’importance et les avantages des données issues de cette analyse pour les promoteurs d’activités, les décideurs en matière de politique de l’emploi, sans manquer de relever les difficultés rencontrées lors du processus d’analyse en général.

giz3

Dans l’optique d’accompagner le gouvernement togolais dans la mise en œuvre de son programme de promotion de l’emploi et de l’insertion professionnelle pour la jeunessel’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), à travers son programme de formations professionnelles et emploi des jeunes (PRoFoPEJ), a contribué à réaliser une analyse sectorielle des activités génératrices de revenus dans six (06) villes du Togo à savoir Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong.

La présentation du contenu des résultats de cette analyse s’est faite ce jeudi 07 décembre 2017 en présence d’éminentes personnalités, notamment  M. Edmond Comlan AMOUSSOU, Directeur Général de l’ANPE Togo ; M. André ROENNE, Chef Composante Emploi des Jeunes PRoFoPEJ/GIZ ; M. Ba Nabine Mocktar SANGBANA, Conseiller Technique Nationale GOPA ; M. NYAVO Messan Amévi, Analyste Statisticien ; M. ABBEY Kokouvi, Directeur de l’Observatoire de l’Emploi à l’ANPE Togo et des représentants du gouvernement et autres partenaires.  

giz4

Dans son allocution, M. Edmond Comlan AMOUSSOU a remercié et félicité les partenaires techniques et financiers qui ont œuvré en apportant leur expertise pour la réalisation des enquêtes sectorielles sur les activités génératrices de revenus dans les six (06) villes du Togo. Cela permettra selon lui, aux décideurs en matière de politiques de l’emploi, de disposer d’outils fiables leur permettant de faire les meilleurs choix. Pour ce qui est des activités génératrices de revenus, les données contenues dans les résultats permettront d’identifier les activités génératrices de revenus les plus durables, à même d’aider à rassembler des informations fiables portant sur le marché du travail (IMT).

giz2

Prenant la parole, M. André ROENNE a souligné la qualité de l’étroite collaboration qui existe entre la coopérative allemande et le gouvernement togolais autour des projets de développement, programmes de formations et insertions professionnelles des jeunes. Le processus d’analyse sectorielle des six (06) villes du Togo ont permis de découvrir la potentialité économique réelle de ces villes tout en contribuant au développement du curricula. En outre, les résultats obtenus à l’issu de cette analyse, permettront d’évaluer les efforts du Ministère de Développement à la Base à travers ses divers programmes de développement. M. André ROENNE met l’accent sur la promotion des secteurs porteurs d’emplois et programmes favorisant la création d’entreprises, qui sont des éléments incontournables dans l’amélioration du quotidien.

Les détails techniques autour de l’ensemble du processus sont apportés par M. Ba Nabine Mocktar SANGBANA, Conseiller Technique Nationale GOPA, qui compare le processus d’analyse à une « photographie figée » des acteurs et activités génératrices de revenus, présents dans ces six (06) villes au moment de l’étude. Bien que le processus ait exigé la mobilisation d’un moyen financier un peu considérable, l’équipe a réussi à choisir les bonnes options afin de minimiser les coûts pour rendre possibles d’autres enquêtes similaires, les années à venir.

Entre autres objectifs, le processus d’analyse sectorielle visait à identifier dans les six (06) villes, les activités économiques porteuses d’avenir ; identifier les besoins en mains d’œuvre relatifs à ces activités ; les difficultés rencontrées par les promoteurs dans l’exercice de ces activités ; identification des métiers émergents.

Le processus de collecte a été effectué au démarrage sur une base de données de 17.280 promoteurs d’activités, de janvier à mars 2017. Cependant, les résultats collectés à la fin du processus ne portent que sur 16.809 promoteurs. Ce cas, bien que n’ayant pas eu d’impacts négatifs sur les résultats, se justifie par des difficultés auxquelles l’équipe trouvera des solutions avant les prochaines analyses sectorielles, a souligné M. ABBEY Kokouvi, Directeur de l’Observatoire de l’Emploi à l’ANPE Togo. 

De manière plus approfondie, les recherches ont révélé que 75% des promoteurs d’activités ne se sont pas déclarés à l’Office Togolais des Recettes (OTR), et opèrent ainsi dans l’informel. Il est à noter que la plupart des promoteurs (94%) sont seuls à la tète de leurs activités et ne sont pas dans l’optique d’embaucher une main d’œuvre ou un apprenti. Les promoteurs disposant d’une équipe de cinq (05) individus au plus, ne représentent que 4%. D’après M. NYAVO Messan Amévi, Analyste Statisticien, les principales activités retrouvées dans ces six villes sont celles de fabrication d’articles ; la coiffure ; les ateliers de coupe ; les instituts de beauté ; les activités de restauration ; activités de vente et réparation d’engins motorisés.

Certaines difficultés ont été soulevées par les promoteurs. Il s’agit des problèmes relatifs au marketing qui aiderait les promoteurs à attirer plus de clients, des besoins en financement et surtout des difficultés relatifs à la gestion de la comptabilité (cette situation s’explique par le niveau d’étude des promoteurs qui ont pour la plupart, le niveau primaire ou collège).

Les éléments des résultats de cette analyse sectorielle des activités génératrices de revenus de ces six villes, permettront aux conseillers en emploi, d’aider les entreprises à recruter les mains d’œuvre adéquates ; ils faciliteront pour les créateurs d’entreprise, le choix des secteurs porteurs d’avenir ; et aideront à renforcer les entreprises en difficulté. Pour M. ABBEY Kokouvi, les prochaines collectes permettront d’aller dans les zones rurales et autres préfectures afin d’élargir le processus de développement amorcé.

Un dernier appel fut lancé aux partenaires techniques et financiers par M. Edmond Comlan AMOUSSOU, qui encourage les partenaires à mettre davantage de ressources techniques, humaines et financières, et à garder confiance au processus de développement enclenché aux cotés des institutions togolaises.

Offres d'emplois

 

THE GROWBOX

OpenClassrooms

logo openclassrooms

Portail Orientation ANPE

Projets et programmes d'emploi des jeunes