Base de données sur les Projets Programmes d'emploi et de l'auto-emploi des jeunes

ANPE-UNHCR UN PARTENARIAT POUR LA CAUSE DES REFUGIES

L’Agence Nationale Pour l’Emploi (ANPE) et le Haut - Commissariat des Nations Unies aux Réfugiés (UNHCR) ont signé une lettre d’entente ce 10 décembre 2014 dans les locaux de l’Agence à Lomé. Ce partenariat s’inscrit dans  une dynamique de recherche de solutions durables pour les réfugiés résidant au Togo depuis plusieurs années. Et pour y arriver, l’UNHCR à travers sa représentation au Togo et l’ANPE ont souhaité définir un cadre de coopération opérationnelle permettant d’établir et d’accroître la synergie et l’efficience des interventions et l’amélioration des moyens de subsistance de la population réfugiée  résidant au Togo.

 

 

Dans son  allocution d’ouverture, le Directeur Général  de l’ANPE, Monsieur Edmond Colman AMOUSSOU a exprimé tout son plaisir de voir se concrétiser en ce jour. Pour lui : «  C’est une tâche noble que de vouloir offrir des solutions aux difficultés que rencontre la population relevant du mandat de l’UNHCR sur le marché de l’emploi au Togo. Et nous nous engageons à vos côtés pour atteindre cet objectif commun à nous tous. Nous promettons mettre tout en œuvre pour le respect des engagements de l’ANPE dans  le cadre de cette lettre d’entente  qui nous lie aujourd’hui ».

 

Pour finir le Directeur Général  a émis le vœu que  son partenaire bénéficie des appuis de ses donateurs pour permettre la réalisation de cet objectif d’intégration des réfugiés présents au Togo et qui désirent y résider. 

 

 

 

Le Représentant Résident du Haut - Commissariat  des Nations Unies aux Réfugiés d s’est aussi réjoui de la diligence avec laquelle  le Directeur  Général  de l’ANPE et tout son personnel ont œuvré pour la signature en ce jour de cette lettre d’entente. Selon l’historique, le HCR est arrivé au Togo sur invitation du gouvernement pour venir l’appuyer dans l’encadrement des réfugiés. Et l’une des obligations pour réaliser ce mandat, c’est de trouver des solutions durables  à la question des réfugiés.. Ces réfugiés étant des personnes très vulnérables par essence, parce qu’ils ont été déracinés pour des raisons très évidentes. Souvent, c’est la guerre et ils se retrouvent dans un pays qui n’est pas le leur, et il n’est pas facile dans ces conditions – là de recommencer une nouvelle vie.

 

C’est pour la quête d’un mieux- être des réfugiés pour leur permettre de trouver des emplois que le HCR et l’ANPE ont signé cette lettre d’entente qui vient appuyer les efforts déployés par le gouvernement togolais et le HCR à travers un plan consensuel qui sera mis en œuvre pendant trois ans pour permettre aux réfugiés de s’intégrer localement au Togo. Enfin, il a souligné que « la question des réfugiés est une question  très délicate et les solutions ne sont pas souvent aisées. ».

 

Parmi les solutions préconisées figurent le rapatriement volontaire, la réinstallation dans un pays tiers et l’intégration locale. Le partenariat entre l’ANPE et le HCR s’inscrit dans cette dynamique d’intégration locale de ces réfugiés en aidant à leur offrir un travail durable.

 

 

 

 

Les deux responsables  des parties signataires ont réitéré à la fin leur résolution à respecter les  engagements qu’elles ont pris dans cette lettre d’entente pour le mieux-être des réfugiés installés au Togo et qui voudraient y résider

Actualités

Abonnez Vous au Newsletter

Nombre de Visiteurs

079782
Aujourd'hui
Hier
Cette semaine
Semaine passée
Ce mois
Mois Passé
Tout
52
57
281
79183
912
1847
79782

Orientation

Accéder au site de l'Orientation Professionnelle

ANPE